Qu'est-ce que la linogravure et comment réaliser une estampe ?

Publié le 11 octobre 2023 à 02:49

La linogravure

Tout d’abord, pour mieux le comprendre,

décomposons le mot : lino - gravure

La linogravure est donc une technique de gravure utilisant le linoléum comme médium (de son petit nom : le lino). Elle permet la réalisation d’impressions de linogravure, autrement appelées "estampes".

Kit linogravure pour créer une estampe composé de : une presse manuelle, un baren japonais, un rouleau de la marque Essdee, un tube d'encre Caligo Safe wash relief ink de Cranfield, un couteau à peindre, des épingles à linge, des feuilles à imprimer, du s

Je tiens à précisier qu'il y a autant de techniques et de façons de faire que de personnes. Vous trouverez donc ici comment je procède, selon mes préférences ! 😊 Bonne lecture !

Photo de Frederick Walton, inventeur du linoléum.

Un peu d'histoire

Linoléum” est probablement un mot que vous avez déjà entendu puisqu’il s’agit du revêtement de sol qui était très à la mode à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, inventé par Frederick Walton, vers 1860. Il recouvrait les sols des hôpitaux, des écoles, des lieux ouverts au public ou encore des cuisines.

Aujourd'hui, "le lino" est souvent victime d'un abus de langage car il ne s’agit plus du tout du même matériau. Le “lino” actuel est en fait un produit issu de la pétrochimie, le PVC. Aussi appelé "sol PVC".

Mais paraît-il que le linoléum traditionnel fait son grand retour dans les maisons..! Affaire à suivre !

Quelques termes techniques de gravure et d'impression

On peut distinguer deux techniques de gravures : la taille d'épargne et la taille-douce.

La taille d'épargne consiste à graver le support en laissant intactes les parties que l'on veut voir encrées. D'où son nom, puisqu'on épargne le motif que l'on souhaite imprimer, le laissant apparaître en relief. On retrouve ainsi la linogravure, la xylogravure (gravure sur bois), la lithogravure (gravure sur pierre), etc.

Outils utilisés pour la linogravure, appelés "gouges" avec leurs manches en bois.. En forme de U, de V ou encore plate, les gouges de chez Pfeil sont des outils de qualité pour des linogravures propres et précises.

La taille-douce, quant à elle, est "l'inverse" de la taille d'épargne. Ce sont les parties gravées très superficiellement qui recevront l'encre et qui seront donc imprimées. On y retrouvera la technique de la pointe-sèche (sur cuivre, Tetra Pak plexiglass, etc), de l'eau-forte ou encore de l'aquatinte.

Il existe par ailleurs d'autres techniques aboutissant à une impression, sans gravure au préalable, telles que la sérigraphie, et le pochoir.

Composition du linoléum, 100% naturels et biodégradable avec une photo pour représenter chaque ingrédient :poudre de bois ou de liège, huile de lin, sève de résineux type colophane, et chaux.

100% naturel et biodégradable

 

Pour la linogravure, j'utilise uniquement du linoléum traditionnel, fait à base de poudre de bois ou de liège, d’huile de lin (qui lui donne son odeur si caractéristique), de gomme naturellecomme la colophane, et de chaux. Ce mélange est ensuite pressé fortement sur une toile de jute.

Vous l’aurez compris, le linoléum, composé de matériaux naturels, est 100% biodégradable.

Les plaques de lino, de quelques millimètres d’épais seulement, sont alors prêtes à être gravées !

Généralement, le lino se procure dans les magasins de fournitures pour les métiers d’art et de loisirs créatifs.

Dessins et techniques de report sur linoléum

Bloc de papier dessin à spirales sur lequel on retrouve différents bouts de papier calque, une plaque de linoleum, un critérium et un marqueur. Il s'agit des différents parties du dessin pour la linogravure du coeur, et son report sur le lino, prêt à être

Je crée l'intégralité de mes dessins et motifs.

Il y en a que je dessine entièrement à la main. Ce sont généralement ceux qui ont des thématiques ou formes plus organiques, avec des courbes, contre-courbes, etc. Il suffit alors de les décalquer, après les avoir dessinés, et les reporter sur la plaque de linoléum à l'aide de papier calque ou de papier carbone.

Impression laser d'un motif original et unique reprenant un motif issu de l'art islamique. Feuille de calque pour reporter ce motif que le Linoleum, et crayon de papier type critérium.

Mais je crée également de nombreux motifs sur le logiciel de conception assistée par ordinateur que j'ai appris à manier durant mes études. Ceux-ci, plus géométriques et souvent symétriques, je les imprime puis les transfère sur le lino grâce à une technique qu'on appellera "collage-boulochage" !

Une bougie pour la décoration, un petit bol contenant de l'eau, une plaque de Linoleum sur laquelle on voit le report d'un motif type mandala, et tout autour, des bouloches de papier, résidus de l'impression laser du motif une fois collé sur le lino et re

Si vous souhaitez en apprendre plus sur cette technique de report, je vous ai réalisé un petit guide sur Instagram ici.

Linogravure de près, la main gauche qui tient la plaque de linoléum et la main droite qui tient la gouge pour graver le mandala appelé Calista.

La gravure

Une fois le dessin reporté sur la plaque de linoléum, on vient retirer les parties nécessaires de ce lino à l’aide d’outils appelés “gouges”, en gardant en tête que toutes les parties gravées n’apparaitront pas sur l’impression finale : seules les zones de linoléum restantes seront visibles.

Précaution à prendre : toujours placer la main qui tient fermement le lino à coté ou derrière la main qui tient la gouge afin d'éviter de se blesser au moindre dérapage de gouge !

En haut, rouleau et encre cuivrée travaillée sur la plaque de verre. En bas, linogravure du mandala encrée sur du carton. Elle est prête pour l'impression manuelle.

L’encrage

À l’aide d’un rouleau en gomme, on vient appliquer uniformément une encre - spécialement conçue pour la taille-d'épargne - sur la plaque de linoléum gravée.

Gros plan sur l'impression du mandala. Encre couleur cuivre sur papier blanc cassé.

L’impression

La plaque de linoléum encrée, on y dépose délicatement une feuille de papier (ou encore du tissu, du bois, etc).

On exerce ensuite une pression sur le support à imprimer, manuellement, à l'aide d'un baren, d'un simple dos de cuillère à soupe ou avec une presse.

Toujours aussi délicatement, on décolle la feuille du lino et on peut alors avoir la joie de découvrir l’impression de linogravure que l’on a réalisée, une estampe unique et originale.

Si vous avez des questions au sujet de la linogravure, du matériel, des estampes, des requêtes pour des futurs articles, ou simplement l'envie de partager autour de ces thématiques, n'hésitez pas à laisser un commentaire, je me ferai une joie de vous lire et de vous répondre ! À très vite !

Ajouter un commentaire

Commentaires

Alexander Valva
il y a 6 mois

Hey 👋🏼
Great post on the subject of linoleum printing. I really like how detailed you explain everything. With the photos you can understand the process very well. Keep it up
Best regards
Alexander